Sébastien Carré

 

           Après avoir été formé à l'École Professionnelle Supérieure d’Arts Graphiques et d’Architecture et à l’Atelier Hourdé à Paris, Sébastien Carré termine actuellement sa dernière année d'étude à l'École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg.Pour sa première exposition personnelle, placée sous le thème de la Perception, le créateur s'investit d'un pouvoir, celui de faire parler une chose muette : le corps. Il utilise le rapport intime du bijou et du corps afin de transmettre les sensations liées à un corps affecté par la maladie. Atteint de la maladie de Crohn, Sébastien Carré est souvent amené à fréquenter le monde médical. L'artiste à développer une représentation du corps humain qu'il considère comme une machine autonome à protéger. La compréhension de ses propres problèmes a, dans un premier temps, créé une envie de devenir médecin, mais c'est finalement à travers la recherche artistique que son intérêt pour le corps humain s’est forgé. Après un apprentissage artistique dans plusieurs domaines, Sébastien Carré, dans ses premiers travaux utilise le format papier. Il commence à étudier les sensations corporelles en abordant la peur. Très vite, Sébastien Carré décide de travailler en volume s'intéressant d'abord à l'os. Ses premiers contacts avec le bijou apparaissent comme une évidence, il décide d'approfondir sa technique en suivant une formation approfondie aux Arts décoratifs de Strasbourg.Fasciné par l’aspect ambivalent du corps humain, à la fois mécaniquement semblable et émotionnellement unique, L’artiste l’évoque comme une « grosse machine, qui par son caractère évolutif peut tomber en panne, ralentir avant de cesser complètement de fonctionner » Les organes, à travers leur forme, leur fonction et leur symbole deviennent les sujets de ses productions. « Elevé à renfort de jouets de construction et d'objets en kit», il retranscrit plastiquement, par le biais des différents modules présents dans ses créations, la représentation symbolique de la flore microbienne, ces bactéries indispensables au bon fonctionnement du corps.